Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Du 20 au 25 mars 2012

Huit personnes ont organisé cette manifestation à la galerie Ruine, créée pour la plupart d'entre elles, en simple amateur :

Six mettaient en scène leurs textes personnels (Micheline Sakkas-Plasson, Marie de Coster, Marlyse Bleeckx, Marie-Noëlle Duvernay, Woody Lauber-Zand et moi-même),

la septième laissait la possibilité d'écrire pour un concours (Denise Martin),

la huitième interprètait les écrits d'une grande dame de la littérature anglaise du XXèmes siècle (Sylvie Bleeckx).

Image Intitulée Au bonheur des mots, cette exposition a été très réussie. Une soixantaine de personnes sont venues pour le vernissage et certaines sont restées une bonne heure pour faire le tour de nos écrits et oeuvres. Durant la semaine, nous avons également reçu plusieurs visiteurs. Merci à eux tous !

Le retour est des plus sympa ! Nous avions vraiment donné tout notre coeur et mis à nus nos personnalités en dévoilant nos textes et poèmes.

 

IMG 5420 Voici, en exemple, la présentation artistique de mon poème "Moment de détente", lu en premier lors de ma lecture dimanche.

  

J'ai également énoncé les textes suivants (dont voici les titres)

2) "Choses .."

3) "La lettre" (à la manière anglo-saxonne)

4) et ma dernière histoire "Mes petites invitées"

 

IMG_5428.JPG

 

Autre oeuvre artistique qui a eu beaucoup de succès, mon poème "Solitaire". Une personne était intéressée à l'acheter :-)

 

EM-mars 2012

 

 

 

Expérience d'écriture ... hors du commun

 

Cette exposition "Au bonheur des mots", ce défi, car cela en était un, m'a ouvert les yeux sur une autre approche de l'écriture. J'avais déjà expérimenté des citations connues ou moins connues sur des photographies personnelles lors d'une autre exposition, mais cela restait au stade de la simple surface plane, le papier. Mais là, j'avoue avoir eu tout d'abord une appréhension lors de la demande singulière de l'instigatrice de cette aventure artistique. Mais pourquoi avoir peur ? J'aimais déjà créer des objets en céramique, archétype même de la troisième dimension, donc, imaginer une mise en scène un peu théâtrale pour mettre en valeur la signification profonde de nos textes et poèmes ne me semblaient plus insurmontable et a gentiment évolué par de l'excitation. Très vite des images en relief ont germé dans ma tête et se sont concrétisées entre mes mains. La matière première se trouvait souvent dans mon "fourbi" à la cave, seuls deux ou trois achats furent nécessaires pour l'élaboration de certaines oeuvres. J'ai rajouté également un habit d'enfant, un ustensile de cuisine, une chaise rose de jardin empruntée à ma voisine qui n'attendaient plus qu'à être admirés au regard de tous. Comme quoi, avec un rien, des idées plein la tête, de l'huile de coude et un peu de soutien, c'est possible de vivre pendant une semaine une "vie d'artiste" hors du commun dans une vraie galerie d'art !  

                                                                              EM - Novembre 2012

 

Clin d'oeil dédié à Woody Lauber-Zand, la "fameuse" instigatrice 

***************************************

 

 

 

Partager cette page
Repost0